« Cette histoire tourmentée m’aura permis d’atteindre mon but : rendre plausible l’idée que toute image n’est qu’image d’image ; qu’elle est traduisible à tous les codes possibles et que ce processus ne peut qu’aboutir à de nouveaux codes générateurs d’images, elles-mêmes génératrices et appétissantes. »

Raúl Ruiz, Poétique du cinéma, Dis voir, 2005, page 53

 

Anuncios

Los comentarios están cerrados.