« Les trains et les voitures sont les premières caméras à objectif large. Un train, une voiture, c’est un cadre fixe et la possibilité de capter du mouvement, de zoomer ou de faire des panoramiques ; c’est le début du cinéma, qui est lui-même une machine, hantée de trains et de voitures qui défilent sans cesse depuis l’entrée en gare d’un train, à La Ciotat, en 1896. »

Olivier Shefer, “Bruits de fond”, in Trafic 87, autumn 2013, page 137

Anuncios

Los comentarios están cerrados.