Sacro GRA (2013), de Gianfranco Rosi

Le Lion d’Or du dernier festival de Venise réussit à explorer l’écosystème complexe autour d’une voie de passage. Le film s’introduit dans cet anneau qu’est le Grande Raccordo Anulare de Rome pour le parcourir dans son cycle, ce qui produit une impression de mouvement suspendu. La beauté du film réside dans la douceur de la mise en rapport des insectes et des dieux, des vivants et des morts, faite d’ailleurs de gauche à droite, comme si le parcours n’était qu’une affaire de lecture.

Sortie le 26 mars 2014

Anuncios

Los comentarios están cerrados.

A %d blogueros les gusta esto: